EN | FR

CONFÉRENCES DU SUMMIT 2021

 
 

En janvier 2021, le Verbier Art Summit a lancé une nouvelle plateforme virtuelle avec un programme en ligne ouvert et participatif comprenant trois nouvelles conférences et cinq débats internationaux. Les nouveaux intervenants du Summit et ceux qui y ont déjà participé ont été invités à poursuivre la discussion sur « Avide de Ressources » qui a été lancée en 2020.

Deux des conférences du Summit 2021 ont accueilli de nouveaux intervenants : l'artiste contemporaine suisse Claudia Comte et le professeur ordinaire des sciences de l'environnement à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) Tom Battin ont été invités par Jean-Paul Felley, directeur académique du Summit et directeur de l'EDHEA, l’école de design et haute école d’art du Valais. La troisième conférence a été donnée par Naine Terena, une artiste et éducatrice indigène du Brésil qui partage la lutte pour la représentation des récits indigènes dans les dialogues mondiaux. Ces trois intervenants interdisciplinaires ont offert leurs perspectives sur les paysages écologiques d'aujourd'hui et réfléchissent à la manière dont nous pouvons trouver une nouvelle voie à travers le prisme de l'art, de la science et des connaissances indigènes.

 
0115-1308-8237-MSKY.jpg

Anneliek Sijbrandij, fondatrice du Verbier Art Summit, Tom Battin et Jean-Paul Felley à Verbier, Suisse. Photo par Melody Sky.

CLAUDIA COMTE

Claudia Comte est une artiste contemporaine suisse connue pour son utilisation de matériaux naturels dans des installations de techniques mixtes. Elle a été invitée au Summit de 2021 pour discuter de ses pratiques écologiques et de son inspiration dans son travail et sa vie quotidienne. L'environnement naturel est un thème commun pour Claudia, la forêt en particulier jouant un rôle créatif instinctif. Le bois d'origine écologique, provenant souvent de forêts durables situées dans sa ville natale de Morges, Grancy, et dans ses environs, est devenu la principale matière de l'artiste à partir de laquelle elle sculpte ses formes abstraites idiosyncrasiques. Plus récemment, l'intérêt de Claudia pour l'océan et la vie marine est également devenu un sujet récurrent dans sa pratique artistique.

Dans sa conférence au Summit 2021, Claudia parle de ses réflexions personnelles sur ses procédés de sculpture utilisant le bois et aussi le marbre, en lien avec ses intérêts plus larges pour l'écologie forestière et la biodiversité, qu'elle évoque par le jeu, la connexion et le toucher. En s'appuyant sur des exemples directs de son travail artistique ainsi que sur sa vie personnelle, Claudia envisage en fin de compte de réunir l'environnement naturel et la communauté.

De nouvelles œuvres qui intègrent ses découvertes océaniques lors d'une expédition en Nouvelle-Zélande organisée par la TBA21-Academy seront présentées dans sa prochaine exposition Claudia Comte. After Nature au musée Thyssen-Bornemisza de Madrid, du 11 mai au 22 août 2021. Cliquez ici pour en savoir plus sur la prochaine exposition de Claudia.

 
 
 
 
Claudia Comte Talk - Claudia Comte. Phot

Claudia Comte parle de ses sculptures sous-marines de cactus dans le East Portland Fish Sanctuary en Jamaïque.

Screenshot 2021-02-21 at 16.54.12.png

Claudia Comte discutant de sa maison durable lors du Verbier Art Summit 2021.

Claudia Comte Talk | Video par Crossmark | 20:05 mins

 

 
ClaudiaComte_2020-09_photo-GunnarMeier.j

Photo par Gunnar Meier.

 

 

CURRICULUM VITAE

 

Claudia Comte est une artiste basée à Bennwil, en Suisse. Son travail se définit par son intérêt pour la mémoire des matériaux et par une observation attentive de la relation entre la main et différentes technologies. Claudia a étudié à l’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) en 2004-2007 puis à la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne en 2008-2010 (Département Arts Visuels, Master en Sciences de l’Education). Son travail a été exposé internationalement dans des expositions personnelles et collectives, notamment au Kunstraum, Dornbirn; Castello di Rivoli, Turin; Galerie König, Berlin; Copenhague Contemporary; Gladstone Gallery, New York; MOCA, Cleveland; Musée d'Art Contemporain, St Louis; Kunsthalle, Basel; Desert X, Palm Springs; Kunstmuseum Luzern; Public Art Fund, New York; Haus Konstruktiv, Zurich; et Élévation 1049, Gstaad. Ses expositions à venir incluent la 58e Biennale de Belgrade du salon d'octobre (juin 2021) et une exposition personnelle au Museo Nacional Thyssen-Bornemisza à Madrid (printemps 2021).

 

TOM BATTIN


Tom Battin est professeur ordinaire à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) où son laboratoire travaille sur l'écologie microbienne et la biogéochimie des écosystèmes des cours d'eau dans les régions montagneuses du monde entier. Tom dirige le programme de recherche inaugural du Centre de recherche sur l'environnement alpin et polaire (ALPOLE) de l'EPFL, soutenu par la Fondation NOMIS. Le programme est intitulé « Vanishing Glaciers - What Else Besides Water Is Lost ? » et vise à découvrir certaines des caractéristiques que les micro-organismes ont développées pour devenir un mode de vie si efficace dans les cours d'eau alimentés par les glaciers. Les recherches de Tom sur les cours d'eau de montagne ont contribué aux connaissances actuelles sur le fait que les eaux intérieures, telles que les ruisseaux et les rivières, contribuent de manière importante au cycle mondial du carbone.

Dans sa conférence du Summit 2021, Tom explique que les transitions naturelles sont difficiles à saisir car elles sont si éphémères et invisibles à l'œil nu. Ces transitions sont des signaux d'alerte précoce pour les changements de régime car les activités humaines façonnent désormais l'environnement plus que la géologie, poussant notre planète à l'époque de l'Anthropocène. Tom explique en outre l'impact du changement climatique sur la vie microbienne cachée des cours d'eau qui drainent littéralement le toit de notre planète, provoquant une perte de biodiversité invisible. En soulignant ces transitions naturelles invisibles qui se transforment d'un état à un autre sur des millions d'années, Tom nous rappelle le cercle écologique plus large dans lequel ces transitions sont reliées et sont donc affectées par notre « avidité de ressources »

Cliquez ici pour en savoir plus sur le projet Vanishing Glaciers.

 
 
 
 

Andrea Bowers lors de son discours au Summit 2020. Photo par Alpimages.

 

Tom Battin ecriture automatique.png

Tom Battin discutant de sa photographie écriture automatique lors du Verbier Art Summit 2021.

 

 
epfl out there.png

Tom Battin parlant du projet de recherche Vanishing Glaciers à l'EPFL.

 

Tom Battin Talk | Video par Crossmark | 24:18 mins

 

 
Tom Battin © Bertrand Rey square.jpg

Photo par Bertrand Rey.

 

 

CURRICULUM VITAE

Tom Battin est professeur ordinaire à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) où son laboratoire étudie l'écologie microbienne et la biogéochimie des écosystèmes fluviaux dans les régions montagneuses du monde entier. Il s’intéresse à la diversité immense et invisible de la vie microbienne dans ces écosystèmes et à la façon dont elle s’est adaptée à ces environnements extrêmes. En parallèle, ses travaux de laboratoire portent sur le rôle des cours d'eau et des rivières dans le cycle global du carbone, et comment le changement climatique affecte ce rapport. Avant de rejoindre l'EPFL, Tom était professeur de limnologie à l'Université de Vienne et professeur invité à l'Université des arts appliqués de Vienne et à l'Université d'Uppsala. Il a auparavant effectué un stage postdoctoral aux Etats-Unis et en Espagne. Il a également été titulaire de la bourse espagnole Ramón y Cajal et du prix Start, le plus haut prix autrichien décerné à des jeunes scientifiques.

NAINE TERENA

Naine Terena est une artiste, une militant et une éducatrice indigène appartenant au peuple indigène Terena de l'État du Mato Grosso do Sul. Naine a été invitée à nouveau comme intervenante pour discuter de sa récente pratique artistique et en tant que conservatrice, partageant ses connaissances sur l'art, l'écologie, la société et les droits indigènes tout en se penchant sur l'année 2020 et ses conséquences en Amazonie.

Dans sa conférence au Summit 2021, Naine explique comment les initiatives artistiques ont aidé la communauté indigène à survivre à la pandémie, et propose de nouvelles perspectives et solutions pour un monde post-pandémique. Elle donne des exemples du rôle de l'art dans la formation d'un réseau de solidarité pour la population indigène et explique comment l'art n'est pas seulement une forme d'activisme et de résistance, mais fait également partie d'un processus de guérison. On peut en voir des exemples dans l'exposition qu'elle a organisée à la Pinacoteca de São Paulo avec 23 autres artistes indigènes, Vexoa : We Know.

Pour en savoir plus sur l'exposition de Naine, Vexoa : We Know, cliquez ici. L'exposition a été inaugurée en octobre 2020 et se poursuivra jusqu'en mars 2021.

Lors de sa conférence au Summit 2019, Naine a expliqué comment elle utilise l'art comme outil politique et militant. Pour visionner la conférence de 20 minutes, veuillez cliquer ici.

 
 
 
ARTSUMMIT©ALPIMAGES-FLEUR.GERRITSEN-131.

Naine Terena s'exprimant lors du Verbier Art Summit 2019. Photo par Alpimages.

 

Naine Terena parlant de l'exposition Vexoa : We Know au Verbier Art Summit 2021.

 

 

Naine Terena Talk | Video par Crossmark | 14:31 mins

 

 
Naine Terena and Teo de Miranda ©FREDERI

Photo par Federik Jacobovits.

 

 

CURRICULUM VITAE

Naine Terena appartient à la population indigène Terena de l'État du Mato Grosso do Sul. Elle est titulaire d’un doctorat en éducation, d’une maîtrise en art et d’un baccalauréat en communication sociale. Naine a reçu une bourse postdoctorale en éducation (juillet 2015) à la Lêtece — UFMT et elle tient actuellement des cours à l'Université Catholique du Mato Grosso dans les domaines de la communication sociale et de l'éducation indigène. Elle est productrice culturelle et artistique à Oráculo Comunicação pour l'éducation et la culture, où elle développe des projets de recherche, des ateliers et des activités liées à l'éducation, à la culture et au militantisme.

virtual Verbier Art Summit.gif

AVIDE DE

RESSOURCES: NOTRE PAYSAGE

CULTIVÉ ET SON

IMPACT ÉCOLOGIQUE

 

En savoir plus

olafur-eliasson-wunderkammer-design_deze

EXPLOREZ LA RELATION ENTRE LA DURABILITÉ, LES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET LA PANDÉMIE

Apprendre encore plus

Page d'accueil

Page d'accueil